• L'histoire des 50 otages de Nantes

     

     

    Le 20 octobre 1941 vers 7h30, rue du Roi Albert, des résistants tirent sur le Feld Kommandant Karl Hotz. (nb : la plaque commémorative a disparue). C'est la première fois qu'un aussi haut gradé est tué en France occupée.

    En représaille Hitler exige des otages. Le Général Von Stülpnagel donne l'ordre d'exécuter 50 Otages conformément au code des Otages du 21 août 1941, 50 autres seront exécutés 48h00 plus tard si les coupables ne sont pas arrêtés. Deux otages seront acquittés par le conseil de guerre, ce qui porte le nombre à 48 otages éxécutés. 

    Il y aura aussi le 24 octobre l'exécution de 50 otages à Bordeaux car un officier de l'Administration Allemande, Hans Reimer est tué le 21 octobre par un militant communiste, Pierre Rebière. 

     

     

    L'histoire des 50 otages de Nantes 

     

    Photos prises suite à la mort du Feldkommandant 

    L'histoire des 50 otages de Nantes